Par GT

Les querelles intestines s’étalent au grand jour au sein de l’Opposition. La  rencontre de l’ambassadrice américaine, vendredi 27 Octobre,  lors de son passage à Kinshasa  avec une délégation de l’Opposition envenime davantage la situation politique actuelle. Pour le Rassemblement conduit par Olenga Nkoy, cette rencontre n’était que du « temps perdu ».

«Rassemblement-aile Olenga Nkoy- a tout fait pour qu’on avance vers  les objectifs. Nous sommes contre le blocage. Nous voulons une gestion consensuelle », explique Docteur BEYA. Pour remédier à tous les problèmes « nous avons la CENI, le Gouvernement, le CNSA. Les discussions sont en cours afin de donner satisfaction au peuple congolais », rajoute ce cadre de l’Opposition aile Kasa-Vubu.

En effet, le dialogue convoqué sous  les bons offices des prélats catholiques ont  conduit à la mise en place d’un nouveau gouvernement, lequel est dirigé par Bruno Tshibala avec l’une des priorités, les élections. Ainsi, pour le Rassemblement aile  Olenga Nkoy « Ils peuvent appeler » n’importe qui « ça n’enlève rien et ça n’ajoute rien à ce que nous sommes tracés comme priorités pour qu’il y ait des élections ».

Le critère n’ayant pas été défini au préalable pour constituer une telle délégation, la rupture entre les deux camps se fait à nouveau sentir. Néanmoins, dans la délégation, il y a eu aussi les membres du front pour le respect de la constitution.