L’homme d’affaires Sindika Dokolo a lancé ce jeudi un nouveau mouvement citoyen dénommé les Congolais debout. Objectif, mobiliser les Congolais en vue d’une alternance en 2017, énonce un clip partagé sur le site de l’association et les réseaux sociaux.

Dans cette vidéo qui dure 2 min et 16 secondes, Sindika Dokolo, lui-même, le député de l’Opposition Claudel André Lubaya, des Congolais de tous âges, des hommes, des femmes et des jeunes – dans ce qui s’apparente à une mobilisation par le bas – le riche homme d’affaires vivant en Angola entend toucher le Congolais lambda pour parvenir au changement. « Je suis un congolais debout », répètent ainsi les intervenant dans ce film savamment tourné dans la rue à Kinshasa.

Depuis qu’il s’est révélé au grand public il y a quelques mois, Sindika Dokolo exprime régulièrement son indignation face à la situation politique, sécuritaire et sociale en RDC et porte les critiques les plus durs contre le régime de Joseph Kabila. Ce qui peut lui avoir valu une condamnation à un an de prison en Juillet dernier, dans un procès immobilier qu’il juge être une machination politique.

Présenté un temps comme un probable candidat à la présidentielle, le gendre du président Angolais Dos Santos qui soutient officiellement la candidature de l’opposant Moïse Katumbi, a, à plusieurs reprises nié toute ambition politique préférant se définir comme un Citoyen énervé. De la colère, il a décidé de se mettre debout.