L’agression dont a fait l’objet le juge Jacques Mbuyi le 18 juillet à Lubumbashi a-t-elle provoqué un choc dans le chef des autorités ? Dans une lettre datée du 3 Août 2017 adressée au vice-premier ministre, ministre de l’intérieur et de la sécurité nationale Emmanuel Shadary, dont CAS-INFO s’est procurée une copie, le Garde des sceaux, Alexis Thambwe Mwamba sollicite qu’il soit accordé aux magistrats l’autorisation de porter une arme.

« Un magistrat a été agressé à Lubumbashi dans les conditions non encore élucidées », écrit le ministre de la Justice rappelant au passage le contexte général dans lequel cette attaque est survenue marqué par une série d’attaques des maisons carcérales, des commissariats de police et des offices du Ministère public, peut-on lire dans cette lettre.

« Dans le but de préserver les Magistrats ainsi que les lieux dans lesquels ils travaillent, je vous demanderais d’autoriser aux Magistrats qui le désirent de porter une arme de petit calibre conformément à l’article 19 du statut », plaide-t-il en demandant par ailleurs le renforcement des mesures de sécurité autour des tribunaux.