Par Grevisse Tekilazaya

« l’heure est venue de dire non à la dictature de Joseph Kabila ». Le Rassemblement manifestera bien ce jeudi 30 novembre. A confirmé ce mercredi le président de la plateforme de l’Opposition. Au cours d’un point de presse très offensif, Félix Tshisekedi a invité les Congolais à se mobiliser contre le pouvoir en place.

« Je lance un appel solennel  et vibrant à tous les congolais d’envahir ce jeudi  30 novembre 2017 les rues du pays », a expliqué le leader de l’Udps. L’objectif pour la principale coallition de l’Opposition est clair : bloquer le pays. Alors, Félix Tshisekedi  décrète:

« Le Rassemblement demande aux parents de garder leurs enfants à la maison, aux personnes de 3ème age de ne pas quitter leurs maisons, aux opérateurs économiques de fermer leurs boutiques et magasin, aux  propriétaires des véhicules de transport et véhicules privés de garer leurs engins, à tous les étudiants, les jeunes, toutes les mamans d’occuper massivement  les rues de toute la République pour défendre la démocratie et dire non à la dictature ».

Le Rassemblement confirme ainsi  son appel à manifester  alors que l’hôtel de ville vient de confirmer sa décision d’interdire toutes les manifestations publiques dans la capitale

A quasiment un mois du 31 décembre 2017, date théorique de la fin de la période transitoire décidée dans l’accord de la Saint Sylvestre, la logique de la confrontation semble bien s’installer entre le Rassemblement et le pouvoir en place de Kinshasa.