Le conseil de sécurité de l’Onu s’est réuni sur la situation en RDC. Objectif, faire le suivi de la sa résolution, sur, notamment, l’accord de la Saint Sylvestre. A ce sujet, le Conseil a pris acte de la nomination du nouveau Premier ministre tout en soulignant la désapprobation du Rassemblement.

Face à cette absence de consensus, les membres du conseil de sécurité ont demandé à toutes les parties prenantes de redoubler d’efforts pour parvenir à un plus grand degré d’inclusivité qui aiderait à résoudre les problèmes très graves rencontrés par la RDC.

« Ils ont réitéré leur appel à une mise en œuvre rapide de l’accord, de bonne foi et dans toutes ses composantes, afin d’organiser des élections pacifiques, crédibles, inclusives et opportunes, au plus tard en décembre 2017, conduisant à un transfert de pouvoir pacifique, conformément à Avec la résolution 2348 (2017) du Conseil de la Constitution et du Conseil de sécurité », fait savoir un communiqué rendu public ce vendredi.