Par P. Ndongo

Ce jeudi 9 août, Alain Daniel Shekomba, un de 26 candidats à la présidentielle enregistrés par la Commission Nationale Electorale Indépendante (CENI) a accordé une intervient à CAS-INFO.

Questionné pendant cet entretien sur la désignation de Ramazani Shadary comme dauphin du Président Kabila, il a tenu à recadrer l’opinion tant nationale qu’internationale.

« Nous ne sommes pas dans une royauté. Il n’est pas le dauphin, il est juste la personne qui va porter les couleurs du FCC lors des élections du 23 décembre 2018 », a-t-il expliqué.

Daniel Shekomba dont le projet de société s’articule autour de 12 engagements s’est dit prêt à affronter tout candidat. « Pourquoi il me ferait peur ? », s’est-il interrogé, avant d’assurer qu’il s’est engagé pour gagner la présidentielle.

« S’il faisait peur, j’aurais pu rester dans ma zone de confiance. Si je m’engage, c’est par ce que je pense que les congolais ont besoin de quelqu’un comme moi, quelqu’un d’ordinaire, mais qui a un destin extraordinaire », a précisé Shekomba.

Entre temps, il s’est dit également très attentionné sur le processus électoral et devrait se rendre à la CENI pour expérimenter la machine à voter, dans l’après-midi de ce jeudi.