La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Centre d'Analyse et de Stratégies

Bureau d'études et de recherche sur la RDC et l'Afrique

CAS-INFO

Site d'information, d’enquête et analyse dépendant de CAS


 

Vital Kamerhe, pourquoi, il «rechoisit»Joseph   Kabila

Fin Août, l'ancien président de l'Assemblée rompt avec les forces de l'opposition et rallie le dialogue de la Cité de l'Union Africaine. 

25 Août 2016 | Par Yvon Muya 


 


Willy Mishiki : « l'accord de la Cenco est un mort-né »

13 Janvier 2017 | Par CAS-INFO

Pour cet ancien cadre de l'UDPS la solution qu'il envisage est celle d'attribuer la primature à une personne issue d'une autre famille politique que l'Udps.

Ça pourrait être aussi un acteur de la société civile pour faciliter la donne, et créer un équilibre au sommet de l'État. Par conséquent, à l'allure où vont les choses, cet acteur politique congolais ne voit pas une issue favorable au sortir des discussions pour les arrangements particuliers qui, normalement, prennent fin le samedi, 14 janvier 2017.

Dans un entretien qu'il a accordé à Cas-info.ca, il en a appelé aux négociateurs d'inclure les membres de l'Udps à l'actuel gouvernement d'union Nationale, pour finalement, sortir le pays de l'impasse.

Prince Willy Mishiki est actuellement Vice-Ministre congolais en charge de l'énergie et ressources hydrauliques. Avant d'aller signer l'accord du 18 octobre, il a été un membre influent dans le comité des sages du Rassemblement des Forces Politiques et Sociales acquises au Changement.

Sa sortie de cette plateforme politique sous le leadership d'Étienne Tshisekedi a été très mal vue par ses compères.

Lire également