La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Centre d'Analyse et de Stratégies

Bureau d'études et de recherche sur la RDC et l'Afrique

CAS-INFO

Site d'information, d’enquête et analyse dépendant de CAS


 

Vital Kamerhe, pourquoi, il «rechoisit»Joseph   Kabila

Fin Août, l'ancien président de l'Assemblée rompt avec les forces de l'opposition et rallie le dialogue de la Cité de l'Union Africaine. 

25 Août 2016 | Par Yvon Muya 


 


RDC

Un militaire tue un militant de l'UDPS à Limete

2 Août 2016 | Par la Rédaction

des pneus brulés aux environs de la 10e rue Limete, non loin du siège de L'UDPS.  des pneus brulés aux environs de la 10e rue Limete, non loin du siège de L'UDPS.

C'est un banal et tragique incident qui a mis en ébullition ce quartier sensible de la ville de Kinshasa : Limete, siège du principal parti de l'opposition, l'UDPS d'Étienne Tshisekedi.

Un jeune militant de ce parti a trouvé la mort en fin d'après midi, tué par un militaire. Selon le  secrétaire général de l'UDPS, Bruno Mvungu. La victime, un motard, arborait un T-shirt de l'UDPS se rendait à l’hôpital Saint Joseph, à la 15e rue POUR réclamer le corps d'un membre de famille décédé.

L'incident a provoqué la colère des autres jeunes militants. Ils ont brûlé des pneus et lancé des projectiles. Les forces de l'ordre sont vite intervenus. Le calme était revenu dans la soirée.

Cet incident intervient trois jours après le meeting de l'opposition marqué par un discours musclé d'Étienne Tshisekedi contre le pouvoir.

Alors que l'incertitude plane sur l'organisation de la présidentielle à la fin de l'année, beaucoup craignent les violences entre le pouvoir les partisans de l’opposition.

Partager via un média social

Lire également