La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Centre d'Analyse et de Stratégies

Bureau d'études et de recherche sur la RDC et l'Afrique

CAS-INFO

Site d'information, d’enquête et analyse dépendant de CAS


 

Vital Kamerhe, pourquoi, il «rechoisit»Joseph   Kabila

Fin Août, l'ancien président de l'Assemblée rompt avec les forces de l'opposition et rallie le dialogue de la Cité de l'Union Africaine. 

25 Août 2016 | Par Yvon Muya 


 


RDC : le meeting de l'opposition de nouveau perturbé par la police et un « match de foot »

Forte présence policière à Kintambo Magasin, un des centres mouvementés de Kinshasa ce samedi 19 novembre 2016. Forte présence policière à Kintambo Magasin, un des centres mouvementés de Kinshasa ce samedi 19 novembre 2016.

19 novembre 2016 | CAS-INFO

 

En République Démocratique du Congo les autorités ont interdit les manifestations politiques pour, officiellement, préserver la paix. Le Rassemblement, la principale coalition de l'opposition a pourtant maintenu son meeting prévu ce samedi 19 novembre.

Comme il y a deux semaines, le gouvernement n'entend pas laisser l'opposition s'exprimer. Il a déployé les forces de l'ordre dans les coins chauds de la capitale comme ici (photo) à Kintambo Magasin. La place du boulevard triomphal choisi pour le rassemblement est, elle, une nouvelle fois, occupée par un match de foot des policiers qui se jouera jusqu'à 18 heures, assure le chef de la police de Kinshasa, le Général Kanyama.

Malgré la nomination jeudi d'un premier ministre issu de l'opposition pro dialogue, la tension reste palpable dans le pays.Plusieurs arrestations ont été signalées dans les rangs de l'opposition vendredi. Des témoins affirment ce matin que la résidence du leader de l'UDPS Étienne Tshisekedi est quadrilée. Kinshasa, mais aussi plusieurs grandes villes du pays sont sous surveillance ce samedi.

Lire également