La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Centre d'Analyse et de Stratégies

Bureau d'études et de recherche sur la RDC et l'Afrique

CAS-INFO

Site d'information, d’enquête et analyse dépendant de CAS


 

Vital Kamerhe, pourquoi, il «rechoisit»Joseph   Kabila

Fin Août, l'ancien président de l'Assemblée rompt avec les forces de l'opposition et rallie le dialogue de la Cité de l'Union Africaine. 

25 Août 2016 | Par Yvon Muya 


 


RDC : le député Samy Badibanga nommé Premier ministre

Samy Badibanga, nommé Premier ministre de la RDC. Samy Badibanga, nommé Premier ministre de la RDC.

17novembre 2016 | Par Yvon Muya

 

C'est la surprise du chef. Alors que tout les pronostics annonçaient Vital Kamerhe, Joseph Kabila joue la carte du Centre. Il vient de nommer le député et chef du groupe UDPS à l'Assemblée nationale, Samy Badibanga, au poste de Premier ministre, selon une ordonnance présidentielle lue à la télévision nationale.

Le nom de Badibanga était cité sur la petite liste du chef de l'État, mais pas au point d’être préféré à l'ancien président de l'Assemblée nationale qui a marqué le Dialogue politique de la tête au pied. 

Ancien Allié d'Étienne Tshisekedi, Samy Badibanga avait brisé l'interdiction de siéger dans les institutions décrétée par le leader de l'UDPS au lendemain des élections de 2011. Il est aussi en première ligne pour adhérer au dialogue début Septembre, alors que la grande partie de l'opposition appelle à boycotter le forum.

Jouer la confusion au sein de l'UDPS ?

S'il a l'air de surprendre, ce choix de Joseph Kabila, ne manque pas, malgré tout, un calcul politique. Pourquoi pas tenter de semer les troubles au sein de l'UDPS ?

Natif de Kinshasa, Samy Badibanga connaît très bien Étienne Tshisekedi. Membre de l'UDPS depuis 1994, il rencontre dès sa jeunesse son mentor, Tshisekedi, mais aussi Frederic Kibassa. Les deux façonnent le jeune politicien qui croit dans la démocratie et le socialisme. Son credo, la lutte non armée et le rejet de toute violence.

c'est donc un enfant de la maison UDPS qui succède à Matata Ponyo. Alors que le parti d'Étienne Tshisekedi et le Rassemblement exigent le départ du chef de l'État arrivé fin mandat. Samy Badibanga qui affirme toujours croire en la primauté du droit a, aujourd'hui, des choix difficiles à opérer.

Lire également