La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Centre d'Analyse et de Stratégies

Bureau d'études et de recherche sur la RDC et l'Afrique

CAS-INFO

Site d'information, d’enquête et analyse dépendant de CAS


 

Vital Kamerhe, pourquoi, il «rechoisit»Joseph   Kabila

Fin Août, l'ancien président de l'Assemblée rompt avec les forces de l'opposition et rallie le dialogue de la Cité de l'Union Africaine. 

25 Août 2016 | Par Yvon Muya 


 


RDC, Nyiragongo: des décès signalés parmi les rebelles Sud-soudanais cantonnés à Munigi

Nyiragongo : des décès signalés parmi les rebelles Sud-soudanais cantonnés à Munigi

Environ une quarantaine des rebelles de Riek Machar sur les 519 cantonnés à  Munigi au Nord-Kivu (Est de la RDC) sont décédés à la suite des diverses maladies et de manque des soins appropriés.


L'annonce a été faite mardi par l'administrateur du territoire de Nyirangongo. C'était après les avoir visités lundi dans leur campement. Kazadi Ebondo précise que ces rebelles veulent retourner chez eux. Il confirme qu'ils ont d'ailleurs accordé un ultimatum de sept jours exigeant leur rapatriement. Et pour accentuer la pression, ces hommes en uniforme ont déclenché une grève de faim afin de pousser en action le gouvernement Rd-congolais et la MONUSCO.  L'administrateur de Nyiragongo qui affirme avoir aussi rencontré les responsables de la MONUSCO en province, précise que la question dépend également de la communauté internationale.


Pour rappel, à Nyiragongo sur appel de la Société civile locale, une manifestation a été organisée contre la présence de ces rebelles sud-soudanais à Munigi près de la base de la MONUSCO. Les manifestants ont caillassé les véhicules de la Mission onusienne qui passaient sur cet axe avant que la police et l'armée n'interviennent avec l'usage des gaz lacrymogenes et des tirs de sommation.

Lire également