La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Centre d'Analyse et de Stratégies

Bureau d'études et de recherche sur la RDC et l'Afrique

CAS-INFO

Site d'information, d’enquête et analyse dépendant de CAS


 

Vital Kamerhe, pourquoi, il «rechoisit»Joseph   Kabila

Fin Août, l'ancien président de l'Assemblée rompt avec les forces de l'opposition et rallie le dialogue de la Cité de l'Union Africaine. 

25 Août 2016 | Par Yvon Muya 


 


Fronde au sein du «Front» : la Liprosoc conteste la position d'Ève Bazaiba sur l'accord de la Cenco

Ève Bazaiba, secrétaire général du MLC et coordonnatrice du Front pour le respect de la Constitution.Ève Bazaiba, secrétaire général du MLC et coordonnatrice du Front pour le respect de la Constitution.

4 Janvier 2017 | Par Danny Ngubaa

 

La décision d'Eve Bazaiba de ne pas signer l'Accord politique de la CENCO engendre des remous dans les rangs du Front pour le respect de la Constitution. La ligue pour la promotion culturelle Liprosoc, une organisation de la société civile allié de cette plateforme, par la voix de Félix Kalala, son président, s'oppose au schéma que trace la Secrétaire général du MLC.

Pour la Liprosoc, «agir de la sorte c'est compromettre l' idéal du Front pour le Respect de la Constitution. Et, par ailleurs, donné un alibi aux forces politiques eu égard aux enjeux du moment», a fait remarquer Félix Kalala.

La non signature de l'Accord politique du Centre Interdiocésain par quelques groupements politiques est à la base de la contestation du compromis, surtout par la Majorité présidentielle.

Une fronde couvait depuis dans le chef de certains ténors du Front pour le Respect de la Constitution, y compris au MLC où, des sons divergents ont été entendus. Si le coup de gueule de la Liprosoc est la première à être effectué ouvertement, il est fort possible qu'il soit talonné dans les prochains jours par d'autres alliés au sein de la coalition.

Lire également