La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Centre d'Analyse et de Stratégies

Bureau d'études et de recherche sur la RDC et l'Afrique

CAS-INFO

Site d'information, d’enquête et analyse dépendant de CAS


 

Vital Kamerhe, pourquoi, il «rechoisit»Joseph   Kabila

Fin Août, l'ancien président de l'Assemblée rompt avec les forces de l'opposition et rallie le dialogue de la Cité de l'Union Africaine. 

25 Août 2016 | Par Yvon Muya 


 


Accord politique : «c'est conclu à 95 %», assure Mgr Marcel Utembi

Le président de la Cenco Marcel Utembi accompagné du nonce apostolique, saluant les participants au dalogue.Le président de la Cenco Marcel Utembi accompagné du nonce apostolique, saluant les participants au dalogue.

24 décembre | Par CAS-INFO

Initialement prévue ce samedi à 11heures, la clôture du dialogue avec la signature de l'accord politique interviendra finalement le vendredi prochain, annonce la Cenco. «L'accord est conclu à 95 % », s'est réjoui, lors d'une conférence de presse, le président de la Cenco, Mgr Marcel Utembi.

Dans l'ensemble, les divergences qui persistaient encore jusque ce matin ont été levées. Il s'agit, notamment, du poste de premier ministre du futur gouvernement de transition. Après avoir, pendant longtemps bloqué sur ce dossier, la Majorité a lâché Samy Badibanga. C'est du Rassemblement dont ne fait plus partie l'actuel chef du gouvernement que sortira le premier ministre. Pour la composition du gouvernement, le partage égal des ministères a été confirmé.

Les questions déjà réglées dans la nuit n'ont pas changé. Le chef de l'État Joseph Kabila restera en fonction. Mais une Haute autorité de transition ou de suivi de l'accord sera mise en place pour veiller à l'application des engagements. Elle sera dirigée probablement par Étienne Tshisekedi.

Sur le processus électoral, les élections ont été reculées à fin 2017 et l'équipe de la Ceni sera remaniée.

Enfin, le sort de Katumbi a été reversé dans la commission des magistrats chargée d'examiner le dossier des prisonniers politiques à amnistier. Mais l'ancien gouverneur du Katanga et candidat à la présidentielle devra encore patienter avant de rentrer au pays.

Après une longue nuit des discussions, les évêques vont aller fêter Noël. Ultime pause avant l'atterrissage vendredi.

Lire également