La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Centre d'Analyse et de Stratégies

Bureau d'études et de recherche sur la RDC et l'Afrique

CAS-INFO

Site d'information, d’enquête et analyse dépendant de CAS


 

Vital Kamerhe, pourquoi, il «rechoisit»Joseph   Kabila

Fin Août, l'ancien président de l'Assemblée rompt avec les forces de l'opposition et rallie le dialogue de la Cité de l'Union Africaine. 

25 Août 2016 | Par Yvon Muya 


 


Accord de la Cenco : Kamerhe, Mbikayi et Mokonda Bonza accentuent la pression sur Badibanga

Vital Kamerhe, signant l'accord de la Saint Sylvestre le 31 décembre 2016. Vital Kamerhe, signant l'accord de la Saint Sylvestre le 31 décembre 2016.

10 Janvier 2017 | Par CAS-INFO

Le Premier minitre Samy Badibanga et son groupe continue-t-ils d'être isolés. C'est le scénario qui semble se dessiner. Alors que le chef du gouvernement et trois de ses ministres, Jean Lucien Bussa, José Makila et Azarias Ruberwa viennent d'adresser une lettre à la Cenco pour signifier les raisons de leur refus de signer l'accord, un autre groupe signataire du compromis de la cité de l'Union Africaine et de moindre fait entrendre un son de cloche different.

Dans une déclaration commune, Vital Kamerhe, Steve Mbikayi et Florentin mokonda Bonza qui ont, eux, apposer leur signature sur l'accord du centre interdiocesain lancent un message fort à leurs amis sans les citer. « Nous sommes convaincus que la mise en oeuvre de l'Accord du centre interdiocesain est un gage de stabilité pour le pays, à même de conduire le peuple congolais à une alternance démocratique pacifique », ont-ils souligné avant d'appeler tous les signataires du 18 octobre à les rejoindre pour l'«intérêt supérieur» de la nation. 

En adoptant cette posture, Vital Kamerhe, personnalité centrale du dialogue facilité par l'Union Africaine, accentue la pression sur Samy Badibanga qui risque d'apparaitre aux yeux des Congolais comme mauvais joueur qui s'accroche à son poste. 

Lire également