La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Centre d'Analyse et de Stratégies

Bureau d'études et de recherche sur la RDC et l'Afrique

CAS-INFO

Site d'information, d’enquête et analyse dépendant de CAS


 

Vital Kamerhe, pourquoi, il «rechoisit»Joseph   Kabila

Fin Août, l'ancien président de l'Assemblée rompt avec les forces de l'opposition et rallie le dialogue de la Cité de l'Union Africaine. 

25 Août 2016 | Par Yvon Muya 


 


33 ONG : «Nous exigeons le retour de Moise Katumbi avant le 19décembre»

 09 Decembre 2016| Par Edmond Izuba 
 
Parties prenantes aux discussions directes entre le Rassemblement et le pouvoir en place sous les bons offices des évêques catholiques, 33 organisations de défense et de la promotion des droits de l'homme exigent du gouvernement congolais la cessation des poursuites judiciaires contre Moïse Katumbi.

“Toutes les procédures irrégulières imposées à Moïse Katumbi ne résultent pas du droit. Elles sont politiques ”, a déclaré le coordonnateur de ces Ongdh Georges KAPIAMBA à l'issue de la deuxième journée des discussions au centre interdiocesain à Kinshasa.

Ces organisations non gouvernementales membres de la société civile encouragent des sanctions contre les acteurs politiques à la base du blocage du processus électoral en RDC. 
 
" Il n'est pas normal de priver à 80 millions d'habitants de leur droit le plus légitime. Nous souhaitons que la communauté internationale se penche sur la question en maintenant la pression sur le régime de Kinshasa”, ont-elles souligné.
 
Entre-temps, M.Georges KAPIAMBA réitère son vœu de voir libre plus d'une dizaine de prisonniers politiques encore détenus au cachot de l'Agence nationale  des renseignements et à la prison centrale de Makala.

Lire également