Conférence des donateurs, Katumbi

Accusé par le ministre de la Justice de détenir la nationalité italienne, synonyme de disqualification de la prochaine présidentielle en RDC, Moïse Katumbi a réagi lundi. Par la voix de son porte-parole Olivier Kamitatu, l’ancien gouverneur du Katanga dénonce un montage.

« Moise Katumbi n’a jamais eu de nationalité italienne. Il y a de faux documents et de documents falsifiés », a pointé le président du G7 lors d’une conférence de presse à Paris avant d’enchainer, « nous considérons là que nous sommes à la frontière de la criminalité».

Lors d’une interview sur Tv5 la semaine dernière, Alexis Thambwe Mwamba avait décrété que le candidat du G7 serait empêché de participer à l’élection présidentielle à venir en raison de sa double nationalité présumée, précisant même que l’administration congolaise disposait de preuves selon lesquelles l’ancien patron du Katanga avait obtenu la nationalité italienne. Une thèse donc aujourd’hui démontée par le camp Katumbi.

Contraint à l’exil depuis plus d’un an et sa condamnation à 3 ans de prison, Moïse Katumbi a obtenu le 13 juin du comité des Droits de l’Homme une recommandation adressée aux autorités congolaises de faciliter son retour au pays et sa participation à la présidentielle. « Il s’apprête pour rentrer, mais il faut certaines assurances », a assuré son porte-parole lundi sur Tv5.



2 thoughts on “Nationalité italienne : Moïse Katumbi dénonce des « faux documents »”
  1. Affaire double nationalité de Moise Katumbi.
    Comment toutes les années que monsieur Katumbi dirigeait la province du Katanga, la majorité soit le pouvoir ne disait pas qu’il était détenteur d’autre part, de la nationalité Italienne afin qu’il soit discalifié à la tête de ladite province.
    Quelque part c’est ce faire voir comment les dirigeants actuels sont incompétents dans la façon de gérer la République et par conséquent, il y a certainement des infiltrés avec la bénédiction de ces mêmes dirigeants actuels surtout lorsqu’il s’agit d’imputer faussement à monsieur Katumbi cette histoire de nationalité, aufin d ‘exposer même le ridicule de la justice congolaise pendant que cette dernière couvre bon nombre des gens. Quid l’affaire Samy Badibanga avec la Belgique ainsi que Lambert Mende pour ne citer que ces deux d’abord

  2. Affaire double nationalité de Moise Katumbi.
    Comment toutes les années que monsieur Katumbi dirigeait la province du Katanga, la majorité soit le pouvoir ne disait pas qu’il était détenteur d’autre part, de la nationalité Italienne afin qu’il soit discalifié à la tête de ladite province.
    Quelque part c’est ce faire voir comment les dirigeants actuels sont incompétents dans la façon de gérer la République et par conséquent, il y a certainement des infiltrés avec la bénédiction de ces mêmes dirigeants actuels surtout lorsqu’il s’agit d’imputer faussement à monsieur Katumbi cette histoire de nationalité, aufin d ‘exposer même le ridicule de la justice congolaise pendant que cette dernière couvre bon nombre des gens. Quid l’affaire Samy Badibanga avec la Belgique ainsi que Lambert Mende pour ne citer que ces deux d’abord

Comments are closed.