Par CAS-INFO

Le président de la Commission électorale nationale indépendante a annoncé dimanche la fin de réception des candidatures aux élections provinciales. L’occasion pour Corneille Nangaa de rassurer quant à la tenue d’élections générales en décembre prochain.

« Le calendrier [électoral] ne sera pas modifié, la loi ne sera pas violée. Nous travaillons pour les élections le 23 [décembre 2018] », a lancé le chef de la CENI tout en invitant les cours et tribunaux à s’apprêter à recevoir les dossiers des candidatures à la présidentielles et aux législatives.

« Le 25 juillet nous leur dirons [aux cours et tribunaux] qu’ils se préparent à recevoir les candidatures à la présidentielle et à la députation nationale », a promis M. Nangaa. En attendant, les juges vont s’atteler, à partir de vendredi, à examiner les contentieux des candidatures aux législatives provinciales.