La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Centre d'Analyse et de Stratégies

Bureau d'études et de recherche sur la RDC et l'Afrique

CAS-INFO

Site d'information, d’enquête et analyse dépendant de CAS


 

Vital Kamerhe, pourquoi, il «rechoisit»Joseph   Kabila

Fin Août, l'ancien président de l'Assemblée rompt avec les forces de l'opposition et rallie le dialogue de la Cité de l'Union Africaine. 

25 Août 2016 | Par Yvon Muya 


 


CINÉMA
Le film «Bastille Day», cette autre victime de l'attentat de Nice

18 juillet 2016 | Par Yvon Muya

L'affiche du filme "Bastille Day" qui met en vedette l'acteur americain Idris ElbaL'affiche du filme "Bastille Day" qui met en vedette l'acteur americain Idris Elba

C’est un thriller qui raconte…une attaque terroriste sur la ville de Paris. « Bastille Day » met en vedette l’acteur américain Idris Elba. Sorti en salle le 13 Juillet 2016, la veille de l’attentat de Nice, le film a été déprogrammé, selon les médias français.

Le film avait déjà enregistré 37000 entrées et était distribué sur 237 copies dont trois cinémas de Nice. La forte émotion qui a gagné la France après l’attaque au camion qui a fait 84 morts n’a pas laisser insensible le distributeur. Après avoir laissé aux exploitants le libre choix de déprogrammer, le Directeur de la distribution de Studio Canal François Clerc les a officiellement demandé la déprogrammation coupant lui-même toute la campagne du film sur les plateformes cinématographiques.

Le report d’une œuvre culturelle est devenu un classique dans cette période où le terrorisme prend de plus en plus d'espace. Fin 2015, après les attentats de Paris, le film « Made in France » avait dû être décalé. Ce long métrage met en scène Sam, un journaliste indépendant qui profite de sa culture musulmane pour infiltrer les milieux intégristes de la banlieue parisienne qui s’apprêtent à semer le chaos au cœur de Paris.

Partager via un média social

Lire également