Par Siméon Isako

« L’ACAJ est profondément préoccupée par le fait que 4 anciens ministres soient reconduits dans le Gouvernement Sama Lukonde« , lâche le président de cette ONG de défense des droits de l’homme lors d’un entretien avec CAS-INFO.
Selon lui, deux ministres parmi ces 4 « font l’objet d’enquêtes pour vente illégale d’une maison de l’Etat et deux autres pour détournement des fonds publics« .

« Les éléments que l’ACAJ détient établissent que parmi les 4 ministres, deux se sont arrangés et ont vendu frauduleusement un immeuble de l’Etat situé dans la Commune de la Gombe à un sujet libanais« , a poursuivi Georges Kapiamba.

Et d’ajouter « Le dossier est sous enquête judiciaire. Les deux autres ont systématiquement détourné toutes les sommes alloués à leurs Ministères respectifs au titre des frais de fonctionnement. L’IGF est en train d’y enquêter déjà« .

d’après Kapiamba, « L’ACAJ souhaite à ce qu’ils soient renvoyés du Gouvernement afin de faciliter les enquêtes et surtout que le Président Félix Tshisekedi à plusieurs fois promis de restaurer des institutions dirigées par des personnes d’une moralité exemplaire. Leur présence au gouvernement est une tâche d’huile« , a-t-il conclu.

Le premier ministre Sama Lukonde a publié son gouvernement ce lundi. Il est composé de 55 ministres dont 10 ont été repêchés du gouvernement Ilunkamba.