Par Siméon Isako

Martin Fayulu s’est exprimé quelques heures après la prestation de serment des nouveaux juges constitutionnels.

Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, le candidat malheureux à la présidentielle de 2018 appelle les chefs religieux à convoquer des assises pour tabler sur la « crise » qui sévit en RDC entre les membres de la coalition au pouvoir et une frange de l’opposition.

« Je demande une fois de plus, aux leaders de nos confessions religieuses, nos pères spirituels, d’offrir leurs bons offices pour pouvoir réunir toutes les parties prenantes, afin de trouver consensuellement une solution à la crise qui déchire notre pays », a indiqué Fayulu.

Pour lui, « Kabila et Tshisekedi se disputent le pouvoir qu’ils ont confisqué au peuple. Chacun d’eux, veut maintenant contrôler la CENI et la cour constitutionnelle avec l’intention manifeste de poursuivre de destruction perpétuelle de la démocratie ».

Le président de l’Ecidé appelle les congolais à ne pas soutenir la vision de Félix Tshisekedi et Joseph Kabila.

« La CENI et la Cour Constitutionnelle doivent être réellement indépendantes. Chers compatriotes, n’accompagnez donc personne dans une forfaiture de plus et refusez qu’on établisse les  coup d’état  comme mécanisme d’accession au pouvoir », a-t-il conclu.