Par Jonsard Mikanda

L’érection de Minembwe en commune rurale reste demeure au centre des préoccupations au sein de la classe politique congolaise. De son côté, Justin Bitakwira, fils du Territoire ne cautionne pas cette façon de faire.

Dans une réaction faite à la presse ce mardi, l’ancien ministre du développement rural dit pas reconnaître la commune de Minembwe, car pour lui, Minembwe reste un village de la province du Sud-Kivu.

« Dans la province du Sud-Kivu, Minembwe est un village du territoire de Fizi, secteur de Lulenge et n’a pas plus de 2 mille habitants pour être érigé envoyé commune rurale, comme l’exige la loi. Il faut au moins 20 mille habitants. Minembwe a besoin de quelque 300 kilomètres pour avoir autant d’habitants. Minembwe ne remplit pas des conditions pour devenir commune rurale », déclare Justin Bitakwira.

Ce député d’Uvira a rappellé qu’il faut l’avis de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu pour autoriser l’érection de cette commune.

« En 2013, un décret a été pris par l’ancien Premier ministre Matata Ponyo créant la commune de Minembwe. Mais avant d’y arriver, il fallait l’avis de l’Assemblée provinciale », rappelle-t-il.

Ce notable du Sud-Kivu a relèvé qu’il y a « plus de 20 communes à installer dans sa province. « Pourquoi seulement Minembwe », s’interroge-t-il.

« C’est un coin querellé. Il n’y a pas d’État à Minembwe. Il y a que les groupe armés. N’installer que les autorités de Minembwe est suspect », a indiqué Bitakwira, qui se demande sur l’urgence qu’il ya dans cette installation.

« S’ils avaient commencé avec les autres communes, le problème ne se poserait pas », soutient l’ancien ministre, cadre du FCC, qui voit une idée de la balkanisation de notre pays à partir de Minembwe ».