Par Siméon Isako

Durant son séjour privé à Bruxelles, le chef de l’État congolais Félix Tshisekedi s’etait livré à la presse pour répondre à certaines questions d’actualité.

Evoquant les relations quelques fois tendues avec son prédécesseur et sa plateforme politique, Félix Tshisekedi a indiqué qu’il s’investit pour que Joseph Kabila vive dans la quiétude.

« Je veux que cette alternance réussisse. C’est une expérience sans précédent dans l’histoire de notre pays. Je tiens à ce que mon prédécesseur vive paisiblement. Il faut être tolérant. Demain, ce sera mon tour de devenir un ancien Président », a t-il déclaré.

Dans son approche, le président de la République a toujours fait comprendre aux uns et aux autres que FCC-CACH, est une coalition imposée par la volonté de la population.

Il a appelé les uns et les autres à travailler pour l’intérêt du pays et d’éviter de lui mettre les bâtons dans les roues.

« D’ici 2023, la voie que j’ai tracé montrera à la population que c’était la bonne voie. Ceux qui se livrent au jeu stupide d’entraver mon action ne font que scier la branche sur laquelle ils sont assis. Nous irons au purgatoire pendant que, eux, iront en l’enfer ».