Par Siméon Isako

Depuis sa cellule de la prison centrale de Makala, Vital Kamerhe, directeur de cabinet de Félix Tshisekedi et président de l’UNC a exprimé sa gratitude vis-à-vis de tous ceux qui ont pris part aux différentes séances de prières organisées jeudi 20 aout pour « implorer la faveur divine » dans sa cause.

Toute fois, Kamerhe se dit « inoncent » et tient toujours à obtenir son acquittement car selon lui, il a encore beaucoup à donner pour le bien être du peuple congolais.

« Je crois, humblement, que j’ai encore beaucoup de choses à donner pour la RDC qui se trouve au bout de l’abime à cause des acteurs politiques. Nous devons tous oeuvrer pour un Congo qui se lève et qui marche pour le bien des congolais, de la Région et de l’Afrique toute entière », a dit Vital Kamerhe dans un communiqué signé le jeudi 20 aout.

Le directeur de cabinet de Félix Tshisekedi fait savoir qu’il a plein d’envie de voir la RDC se lever pour jouer son rôle pour le développement de l’ Afrique.

« Ma seule obsession, c’est d’oeuvrer pour un Congo qui se lève et qui marche pour le bien des congolais et pour l’ensemble des pays de l’Afrique Sub-Saharienne, au regard des potentialités de notre pays, qui doit jouer un rôle moteur pour le développement de l’Afrique noire », a ajouté Kamerhe.

Le procès en appel de Kamerhe va redémarrer le 18 septembre prochain. Vital Kamerhe
a durant la courte audience de ce vendredi introduit une 9e demande de liberté provisoire.