Par Siméon Isako

Le sujet du paiement de 30 USD du test obligatoire des voyageurs dans le cadre de la lutte contre le coronavirus a été évoqué au dernier conseiller des ministres.
Informé des plaintes de la population plus particulièrement les voyageurs, le chef de l’État Félix Tshisekedi a demandé au ministre de la santé Eteni Longondo de proposer un prix compétitif de test Covid-19 qui soit à la portée de la bourse de la population afin de soulager tant soit peu les voyageurs qui doivent déjà débourser le montant du Go Pass.

« Bien plus, l’on a dénoncé de cas de complaisance observée dans l’octroi des attestations à certaines personnes moyennant de l’argent et sans avoir effectué un prélèvement au préalable. Les faits ci-dessus stigmatisés doivent interpeller la conscience collective et nous amener à changer de paradigme », peut-on lire dans le compte rendu de cette réunion dirigée par le président de la République.

Selon ce même document consulté par CAS-INFO, Félix Tshisekedi a également chargé Eteni Longondo de veiller à sévir contre les établissements qui se « trouveront en porte-à-faux avec les
exigences légales en matière d’établissement et délivrance des attestations Covid-19 ».

L’INRB a fixé par sa propre initiative, les frais de dépistage de la covid-19 à 30$ pour les voyageurs.
Mécontente, la population avait exigé que le prix soit revu à la baisse.