Par Jonsard Mikanda

Prévue pour ce lundi 24 août, la marche de l’UNC a été reportée au 28 août prochain sur toute l’étendue du territoire national.

La décision a été prise ce dimanche 23 août à l’issue d’une réunion extraordinaire de la direction politique nationale du parti élargie aux autres branches spécialisées sous l’égide de son secrétaire général intérimaire.

L’UNC souligne que la prochaine manifestation n’aura comme objectif que de « réclamer la libération de Vital Kamehre détenu à la prison centrale de Makala depuis le mois d’Avril dernier ».

Pour les cadres, militants et sympathisants de l’UNC, « Kamerhe est victime d’un procès politique et d’un acharnement ».
Ces derniers restent convaincus de l’innocence de leur leader dans le dossier pour lequel il a été condamné à 20 ans des travaux forcés.