Par Jonsard Mikanda

L’Eglise du Christ au Congo à travers sa commission Justice, paix et sauvegarde de la création, a clôturé le week-end à Kinshasa, les ateliers organisés durant deux semaines sur des réflexions avancées avec l’élite protestante sur les réformes électorales.

« L’ECC qui s’est résolument engagée dans ce processus s’est dotée d’une feuille de route à la fin de ces travaux qui ont été inscrits dans le cadre de l’organisation d’un éventuel forum relatif à la restructuration totale de la Commission électorale Nationale Independante , avant les prochaines élections générales », annonce le pasteur Erick Senga, porte-parole de l’ECC.

Pendant ce temps, le tribunal de grande instance de Kinshasa-Gombe a de son côté validé l’entérinement par l’Assemblée nationale, de Ronsard Malonda, comme président de la centrale électorale.

Pour l’ECC, des réformes importantes s’imposent dans ce domaine des élections pour éviter au pays des crises à répétition après chaque échéance électorale.