Par Jonsard Mikanda

L’audience fixée ce vendredi 21 août 2020 concernant le procès en appel de Vital Kamerhe et consorts vient d’être renvoyée au 18 septembre prochain par la cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Selon les avis des juges, la cause est renvoyée pour irrégularité persistante de la saisine constatée par toutes les parties au procès.

Pendant ce temps, l’Union pour la nation congolaise continue à multiplier des stratégies pour solliciter acquittement de son président qu’ils considèrent innocent dans cette affaire.

Les avocats de Kamerhe, ne jurent que sur l’obtention de la liberté provisoire de leur client.

Vital Kamerhe a été condamné pour détournement des deniers publics dans le cadre du programme d’urgence du président de la République dans son volet maisons préfabriquées.