Par Siméon Isako

L’évêque Pascal Mukuna est désormais libre. Le président du mouvement citoyen « Eveil patriotique », a acquitté ce mardi 25 août la prison centrale de Makala et se trouve actuellement à sa résidence.
L’information a été livrée à la presse par Jean Claude Katende, vice président du mouvement « Eveil patriotique ».

Le responsable de l’église ACK a été escorté par une foule de ses fidèles et des fanatiques de son équipe de Football, Renaissance du Congo.

La justice avait rendu son arrêt le lundi 24 août dans l’affaire de viol, menace de mort et détention des documents, l’opposant à Mamie Tshibola.

« L’évêque Pascal Mukuna vient d’être acquitté. Il quitte la prison centrale de Makala mardi matin. Il devrait quitter Makala aujourd’hui , mais nous avons connu un retard administratif. La décision nous a été communiquée à 17 heures » , avait dit à CAS-INFO, maître Willy Kasongo, l’un de ses avocats.

Le responsable de l’Église Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK) a été placé sous mandat d’arrêt provisoire depuis le 06 mai dernier dans l’affaire qui l’opposait à Mamie Tshibola.
Avant son arrestation l’évêque Mukuna, a été très critique envers l’ancien président Joseph Kabila.
Selon lui, ce sénateur à vie , manœuvre toujours les choses de sorte à bloquer l’exécution de la vision du président Félix Tshisekedi.
Ce dernier est à la base d’une plainte initiée contre Kabila pour des crimes commis pendant son règne.