Par Siméon Isako

La décision de l’autorité provinciale est tombée ce jeudi soir.
Le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, a refusé de prendre acte de l’organisation de la marche par le parti de Vital Kamrehe.
Selon le gouverneur, cette activité violera les mesures édictées pour la lutte contre la pandémie à coronavirus.

« Tout en louant le mérite de votre démarche, je ne se saurai prendre acte de votre activité qui, au regard des restrictions édictées par l’OMS et les autorités du pays, est susceptible d’entraîner une contamination massive de la covid-19 », a écrit Gentiny Ngobila dans sa correspondance au secrétaire général a.i de l’UNC.

Le procès en appel de Vital Kamerhe aura lieu ce même vendredi à la prison centrale de Makala.
Le président de l’UNC a été condamné à 20 ans des travaux forcés pour détournement de deniers publics dans le cadre du programme d’urgence de 100 jours du président Tshisekedi.