Par Siméon Isako

Le meurtre  de deux élèves qui se préparaient à passer le test national de fin d’études primaires fait réagir toute la classe politique mais aussi plusieurs personnalités de la société civile.

Dans sa communication face à ce drame, la présidence de la République affirme que le chef est peiné de cette énième tuerie à l’Est de la RDC.

« Le Chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a appris, avec consternation, l’odieux assassinat de 2 élèves qui s’apprêtaient à affronter les épreuves du TENAFEP, dans le territoire de Masisi au Nordkivu », a fait savoir la présidence de la République sur son compte Twitter.

Par la même occasion, les service de Tshisekedi indiqué que « Le Chef de l’État présente ses condoléances les plus émues aux familles éplorées en les rassurant de son engagement ferme de mettre fin à ces actes ignobles ».

Le jeudi 27 août, un affrontement à opposer les Fardc aux rebelles qui avaient tenter de perturber la Passation du TENAFEP dans quelques centres à Masisi.
Ces échanges des tirs on fait 5 morts cotés élèves, selon les sources locales et deux morts selon la présidence de la République.