Par Jonsard Mikanda

La reprise des cours le 03 Août prochain semble être compliquée dans la ville de l’Uvira au Sud-Kivu. Pour cause, la plupart des écoles de la ville sont occupées par les sinistrés des inondations du 17 Avril dernier. La société civile qui alerte fait savoir que ces sinistrés ont été placés par les autorités qui ont choisi ces écoles comme des sites d’hébergement.

« 60% d’écoles sont transformées en site d’hébergement des sinistrés et 10% ont été ensevelies par les mottes de terre charriées lors des inondations dans cette partie du Sud-Kivu » explique Jacques Kelwa, de la société civile.

« Nous avons entendu qu’il y a déjà un calendrier scolaire qui est sorti. Nous nous posons la question, où iront les compatriotes qui habitent dans ces écoles? » S’interroge-t-il.

Ce représentant de la nouvelle société civile congolaise dans ce coin du pays lance un appel au gouvernement de trouver rapidement la solution pour mettre ces sinistrés à l’abri de toutes les insécurités.

« C’est pourquoi nous demandons au gouvernement congolais de se soucier du sort de ces compatriotes qui sont encore dans ces écoles afin que les enfants regagnent leurs écoles. Mais aussi que ces citoyens ne soient pas abandonnés. Nous n’allons pas accepter comme société civile que les gens soient deguerpis dans ces écoles avant que l’État ne prenne ces responsabilités » a -t-il soutenu.