Par CAS-INFO

Saisie par RDC sur le conflit frontalier entre elle et la Zambie, la SADC vient de trancher.
Cette organisation de l’Afrique centrale indique que les localités de Kibanga et Kalubamba disputées dans la province du Tanganyika font parties de la République démocratique du Congo. Ainsi, la SADC a donné 7 jours à la Zambie de retirer ses troupes militaires en RDC.
Cette information livrée par le ministre de la défense nationale a été mise sur la table au cours de la 41 ème réunion du conseil des ministres du vendredi 24 juillet présidée par le président de la République.

Dans son compte rendu, le ministre de la communication et médias, porte parole du gouvernement a fait savoir qu’à l’annonce de cette nouvelle, « le président de la République a réitéré le souhait de voir les Africains unis et rassemblés autour de multiples défis à relever ».

Selon Aimé Ngoy Mukena, la Zambie a sollicité un délai de 7 jours pour évacuer ses troupes qui se trouvent sur le sol Congolais depuis plusieurs mois déjà.

« C’est une très bonne nouvelle, les Zambiens ont demandé 7 jours pour qu’ils évacuent leurs troupes à partir de demain,ce samedi », a fait savoir le ministre de la Défense qui annonce que les personnes chargées de procéder à la limitation des frontières commenceront le travail ce samedi 25 juillet.