Par Jonsard Mikanda

Le procès en appel de vital kamerhe s’ouvre ce vendredi 24 juillet à la prison de Makala.
En marge de celui-ci, les députés nationaux et sénateurs du Sud-Kivu apportent leur soutien à ce directeur de cabinet du chef de l’État Félix Tshisekedi, condamné au premier degré à 20 ans des travaux forcés.

Ces élus demandent aux organes de la loi ayant en charge ce dossier en appel, de rendre justice de manière équitable et indépendante.

« Nous réitérons notre compassion envers notre frère et collègue député Vital Kamerhe et lui assurons de notre solidarité », ont -fait savoir ces élus, espérant que « ce procès en appel va donner lieu à un vrai débat de justice ».

Par la même occasion, les 23 députés et sénateurs qui ont signé ce message appellent au calme, les fils et filles du Sud-Kivu afin que cette affaire soit tranchée de manière juste.

Rappelons que Vital Kamerhe a été incarcéré à Makala depuis le 8 Avril 2020, puis condamné le 20 juin de l’année en cours.