Par Siméon Isako

Martin Fayulu, ancien candidat à la dernière présidentielle en RDC, a dans un communiqué signé ce lundi 27 juillet, exprimé sa tristesse face aux différentes tueries que connait le village de Kipupu au Sud-Kivu.

« Révolté » face à la répétition de ces actes, Martin Fayulu Madidi dénonce « un plan de déstabilisation de cette partie de la RDC ».

« Les massacres à répétition des populations, la destruction de leurs villages et les pillages de leurs biens qui viennent culminer avec cet événement participent à un plan de déstabilisation de cette partie du pays et montrent que nos compatriotes sont laissés sans défense et abandonnés à leur triste sort », s’est indigné Fayulu.

Le coordonnateur de la dynamique pour la vérité des urnes, en appelle ainsi à une enquête internationale pour établir les responsabilités de ces actes.

« Ces graves crimes contre l’humanité ne doivent pas rester impunis. Leurs commanditaires et auteurs directs doivent répondre de leurs actes. Une enquête internationale doit impérativement être diligentée à cet effet », ajoute-t-il.

Perpétrée depuis le 16 juillet dernier, l’attaque de Kipupu n’a pas encore révélé son bilan définitif.

Toutefois, les Fardc se sont déployées pour contrôler la zone, ensemble avec les forces de la Monusco.