Par Jonsard Mikanda

Le ministre de la santé publique, le docteur Eteni Longondo était ce lundi 15 juin devant les députés nationaux, membres de la commission socio-culturelle.
Il y était pour répondre à 140 questions liées à la gestion du coronavirus.

Dans ses réponses, le ministre a fait voir aux représentants du peuple que la lutte contre le coronavirus se portait bien sûr toute l’étendue du territoire national, nonobstant quelques difficultés liées au financement.

Eteni Longondo a à travers les députés appelé la population à observer strictement les mesures barrières pour freiner la propagation de cette pandémie, « qui risque d’atteindre le pic si on ne fait pas attention ».

A l’occasion, le ministre de la santé publique a demanti des rumeurs selon lesquelles, les cadavres seraient achetés par le comité de la riposte.

Eteni longondo a invité tous ceux qui ont des informations sûres, à propos, d’entrer en contact avec ses services ou saisir la justice.

« Par contre, le gouvernement congolais prend en charge tous les frais d’inhumation de chaque congolais mort de la Covid-19 en concertation avec sa famille. Et ce, conformément à la décision du chef de l’État », a-t-il précisé.

Pour le patron de la santé publique en RDC, le travail de fond est entrain d’être fait pour que la vie des congolais soit épargnée de cette pandémie mortelle. Il a salué le professionnalisme des experts congolais dans la gestion de cette lutte.