Par Jonsard Mikanda

La commune de la Gombe a été déconfinée depuis ce lundi 29 juin.
Le dimanche dans la soirée, les cheickpoints ont été levés.
Les deux barrières qui placées du côté des huilleries ont été dégagées.
Tous les Kinois ont tout accès à ce centre d’activités de Kinshasa.
Sur le boulevard du 30 juin, la vie a repris son élan, les passagers circulent librement.

Cependant, le respect des mesures barrières doit être observé, selon le comité de la riposte contre la Covid-19 qui craint que ce mouvement soit à la base d’une propagation incontrôlée de la pandémie.

La réouverture de ce coin de la capitale a été accueillie avec faste par la population qui y fréquente pour ses affaires.

Des services tels que les magasins, les entreprises de télécommunications, les services publics, les banques, et autres reprennent le travail, alors que le marché central et des commerces avoisinants, des discothèques, des bars, des terrasses, des écoles, des universités, instituts supérieurs, des Eglises et des stades sont encore fermés.

« Je compte sur le civisme des Kinois pour limiter la propagation de la Covid-19. Nous avons réussi ensemble le confinement de la commune de la Gombe. Maintenant, mobilisons-nous pour réussir le déconfinement progressif de notre centre ville », a déclaré Gentiny Ngobila, gouverneur de Kinshasa.

Le premier citoyen de la ville appelle aussi à l’observance de l’opération Kin-Bopeto, pour maintenir surtout la commune miroirs dans son état de propreté.