Par Siméon Isako

Le rapport de l’autopsie a été rendu public ce mardi 16 juin par le ministre de la justice Célestin Tunda ya Kasende.

Selon lui, ce rapport des médecins légistes renseigne que le juge Raphael Yanyi est décédé à la suite des coups reçus et qui auraient causé un traumatisme crânien.

Les services du ministère de la justice, « des substances légales non létales ont été trouvées dans le corps du juge lors de l’autopsie mais ces substances, qu’on peut trouver dans n’importe quels corps n’étaient pas la cause du décès du juge ».

Le juge Raphaël Yanyi fut le président de la chambre du Tribunal de Grande Instance de Kinshasa/Gombe dans l’affaire de détournement des fonds du programme de 100 jours.