Par CAS-INFO

C’est un Félix Tshisekedi résolument engagé sur le chemin de la lutte contre la corruption, blanchiment d’argent et autres anti-valeurs,qui s’est exprimé lundi 29 juin à l’occasion du 60eme anniversaire de l’indépendance de la RDC.

Évoquant les exemples des  projet « ratés » à l’instar de Bukanga-Lonzo mais aussi des contrats des cessions des propriétés minières, Tshisekedi se dit déterminé à ce que ces mauvaises expériences impunies sur les coulages des ressources publiques ne se répètent plus.

« Je souhaite que l’expérience douloureuse révélée au cours du procès en rapport avec le Programme des 100 jours tourne définitivement la page de la longue série de projets et programmes qui, à travers l’histoire, ont donné lieu à d’importants coulages des ressources publiques en toute impunité.
Je pense notamment au Projet de Bukangalonzo, aux multiples cessions
d’actifs miniers, aux projets de construction d’infrastructures routières, aéroportuaires et j’en passe », déclare Félix Tshisekidi.

Le chef de l’État veut que le Congo sorte le Congo de la répétition pour se créer un destin prometteur.

« Le défi du Congo, le défi du peuple congolais, c’est de sortir de la répétition pour s’inventer un destin. A tout prix, nous devons y parvenir et nous allons y arriver », rassure-t-il.