Par Siméon Isako

C’est un autre son de cloche qui vient contredire la décision des dirigeants de l’Udps. 

Lors de la réunion de la conférence des Présidents de l’assemblée nationale organisée le mardi, Léon Mubikayi , président du groupe parlementaire Udps et alliés a annoncé que son parti n’est pas opposé au remplacement de Jean Marc Kabund au bureau de l’assemblée.

« L’UDPS n’a jamais décliné le poste du premier vice-président de l’Assemblée nationale » insiste le député Léon Mubikayi,cité par le rapporteur de l’assemblée nationale Célestin Musao.

Pendant ce temps, les rencontres se poursuivent pour choisir celui qui va remplacer Jean Marc Kabund au bureau de la chambre basse du parlement, « seulement il y a des discussions qui se font encore à leur niveau pour rendre public leur position quant à ce »,a nuancé Célestin Musao,rapporteur de l’Assemblée nationale, à l’issue de la conférence des présidents.

Selon lui, cette question de remplacement de Kabund sera examinée ce mercredi par les députés nationaux avant de fixer un calendrier pour cette élection.

« Nous avons eu une réunion de la conférence des Présidents autour de l’honorable présidente Jeanine Mabunda. Plusieurs points ont été évoqués dont le premier a été la présentation dans le tout prochain jour du calendrier de l’élection du premier vice-président de l’Assemblée nationale par respect de l’équilibre politique  » a-t-il ajouté. 

Selon  le rapporteur de l’assemblée nationale, l’élection du 1er vice président se passera dans le respect de l’équilibre politique tel que convenu au regard du contexte politique actuel.

Jean-Marc Kabund a été destitué depuis le lundi 25 mai dernier par les députés nationaux, qui l’accusaient d’être incapable des fournir des éléments sur le 7 millions USD que coûterait un congrès au parlement.

Les dirigeants de l’Udps ,estimaient de leur part, que cette destitution a violé certains principes de l’accord FCC-CACH et par conséquent, l’Udps n’envisager pas envoyé un remplaçant de Kabund.