Par Siméon Isako

La présidence congolaise décide d’ouvrir une enquête sur la série de décès qui l’a touchée au cours de dernières semaines. C’est ce qu’annonce ce mardi un conseiller du Chef de l’État. Objectif, élucider ces disparitions désormais au cœurs des rumeurs de toutes sortes à Kinshasa.

« Nous avons pris des précautions pour analyser les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux faisant état des décès à répétition par empoisonnement à la présidence de la République », a révèle à Top Congo, le conseiller spécial du Chef de l’Etat en charge de la couverture de santé universelle, Docteur Roger Kabamba.

Les multiples décès des collaborateurs du Chef de l’État enregistrés ces derniers jours commencent à inquiéter. Au point de provoquer un démenti officiel du porte-parole de Félix Tshisekedi. Sans toutefois endiguer les rumeurs. L’enquête qui vient d’être décide vise à mettre fin à ces spéculations ces spéculations tout en faisant la lumière sur la cause de ces décès successifs.

Selon le docteur Roger Kamba, la présidence de la République, « qui prend tout au sérieux », essaiera de répondre à des questions de manière très objective afin d’avoir la lumière sur tout. « Il n’y a pas de secret. Le seul secret, c’est la méthode de travail. Après, la présidence de la République doit pouvoir communiquer et donner l’information à la population. Celle-ci est inquiète et elle le manifeste de plusieurs manières », a-t-il ajouté.