Par Siméon Isako

La clôture de la session de mars à l’assemblée nationale n’aura plus lieu ce lundi.
Ainsi en a décidé le bureau de l’assemblée nationale à l’issue d’une rencontre.
Cette information a été livrée à la presse par le rapporteur de la chambre basse du parlement, Célestin Musao qui n’a pas fixé de nouvelle date pour cette activité.

« l’état d’urgence sanitaire qui est en vigueur » est la principale raison de cette position prise par les élus nationaux.

En prenant cette décision, les parlementaires se conforment à l’article 144 de la constitution.