Par Siméon Isako

Le substitut du procureur général, Yves Mwepu, a émis mardi un avis de recherche. Objectif, retrouver Jeannot Muhima. Condamné à deux ans de prison dans le cadre du procès de 100 jours, ce fonctionnaire de la présidence de la république, est désormais déclaré en fuite.

Dans le document parvenu à CAS-INFO, la justice invite la police à entreprendre « d’énormes » recherches pour retrouver Jeannot Muhima, le chargé d’export et import à la présidence de la République, condamné à deux de prison pour détournement des fonds alloués aux travaux de 100 jours.

« Veuillez entreprendre d’intenses recherches pour retrouver le nommé Muhima Jeannot qui réside sur Galilée N° 4 quartier kinsuka pêcheur dans le commune de Ngaliema, actuellement en fuite », peut-on lire dans cet avis.

Le substitut du procureur rappelle que l’intéressé est condamné pour détournement des deniers publics. Il invite la police à l’acheminer sous bonne escorte en cas de sa découverte.

Jeannot Muhima a été condamné le samedi dernier à deux ans de prison dans le cadre de détournement des fonds alloués aux travaux de 100 jours. Dans la même affaire, le directeur de cabinet du Chef de l’État, Vital Kamerhe et l’homme d’affaires libanais Samih Jammal ont écopé de 20 ans de travaux forcés.