Par Siméon Isako

La réponse du camp Kabila n’a pas tardé. Le président de la commission Politique Administrative et Juridique (PAJ) à l’Assemblée nationale et secrétaire permanent adjoint du PPRD n’est allé par le dos de la cuillère pour déplorer ce qu’il qualifie de « confusion et peur » qui règnent dans le chef des membres du CACH.

« La pétition est initiée par un député de l’opposition. Ça n’a rien avoir avec la coalition même si certains députés du FCC ont signé en âme et conscience », a confié à CAS-INFO, le député du PPRD Lucain Kasongo.

Selon lui, Jean Marc Kabund aura le temps de se défendre devant la grande plénière lorsque la question sera inscrite à l’ordre du jour le moment venu. « Il y a le droit de la défense donné à l’accusateur et à l’accusé. La procédure sera respectée. Les faits lui reprochés ne sont pas encore connus. C’est ça l’État de droit et la démocratie », a-t-il ajouté.

«Kabund n’est pas la coalition », a-t-il poursuivi en appelant l’Udps à « arrêter avec la confusion. La coalition ne signifie pas se permettre de tout faire et faire abstraction au droit », a-t-il conclu.

Jean Marc Kabund fait objet d’une pétition initiée par le député MLC Jean Jacques Mamba qui lui reproche de n’être pas à mesurer de donner des explications sur les 7 millions USD que coûterait la tenue d’un congrès au parlement.