Par Siméon Isako

La justice congolaise est passée à une autre étape dans le dossier du directeur général de l’Office de gestion et du fret multimodal (OGEFREM). Ce lundi 11 mai, le procureur général près la Cour de Cassation Victor Mumba, a interdit Patient Sayiba de sortir du territoire national, a appris CAS-INFO.

Une demande a ainsi été introduite auprès de la direction générale des migrations d’instruire ses services aux frontières afin que cette mesure soit exécutée « sans faille ».

Dans sa correspondance, le procureur général près la Cour de Cassation, rappelle que Patient Sayiba est recherché par un mandat d’amener émis le 16 avril courant. Le parquet de Kinshasa/Gombe poursuit le patron de l’OGEFREM au sujet d’une somme de 21 millions USD dont 7 millions affectés aux travaux de construction du Port sec de Kasumbalesa et 14 millions USD à la Féri.

Selon les sources judiciaires , les enquêteurs n’auraient pas retrouver les traces de 14 millions USD de la fiche électronique de renseignement à l’importation.

De leur côté, les avocats de Sayiba évoquent un acharnement « sans précédent » contre leur client.