Par Siméon Isako

Le pasteur Pascal Mukuna désormais officiellement dans le collimateur de la justice. L’évêque responsable de l’Assemblée chrétienne de Kinshasa est invité à se présenter ce mercredi par le Parquet général de Kinshasa.

«Nous mandons monsieur l’Évêque Pascal Mukuna de comparaitre devant nous le mercredi 13 mai à 11heure pour être entendu sur des faits infractionnels à lui être imputés et lui faisons savoir que, faute de ce faire, il y sera contraint conformément à la loi », écrit l’officier du ministère public dans sa convocation consultée par CAS-INFO.

Le Pascal Mukuna est visé par deux plaintes déposées respectivement par une jeune femme nommée Mimie Tshibola et des jeunes Kabilistes. Dans l’affaire qui l’oppose à Mimie Tshibola, Pascal Mukuna est accusé de viol , détention des documents et menace de mort. Dans le deuxième dossier, le président du mouvement citoyen  » Éveil patriotique » se voit reproché notamment d’avoir diffamé l’ancien président Joseph Kabila et s’être lancé dans une campagne de diabolisation contre ce sénateur à vie.