Par CAS-INFO

L’Assemblée nationale déclare recevable la demande du procureur général de poursuivre John Ntumba. À l’issue du débat à huis-clos, jeudi, la plénière a envoyé le dossier à la commission politique administrative et juridique (PAJ) pour un examen approfondi.

Les élus nationaux étudient la possibilité d’autoriser les poursuites judiciaires à l’encontre du ministre de la formation professionnel sollicitées par le procureur général de la république.

Le ministre issu de l’UNC est soupçonné de détournement de 32 millions Usd destinés aux travaux de 100 jours du chef de l’État Félix Tshisekedi, dans son secteur. La justice demande la levée de ses immunités avant de déclencher l’instruction. La commission PAJ dispose des 48 heures pour déposer son rapport au bureau de l’assemblée nationale. C’est la plénière qui aura le dernier mot.