Par CAS-INFO

«Nous n’allons pas laisser passer ce forfait sans rien faire». L’UDPS promet de réagir à l’éviction de Jean Marc Kabund de son poste de 1er vice-président de l’assemblée nationale. Dans une annonce, à la presse, à l’issue d’une longue réunion mardi, au siège de Limete, le Secrétaire général de l’UDPS, Augustin Kabuya, a donné le ton de la réponse que son parti s’apprête à donner.

«Nous allons apporter une réponse appropriée. Une réponse, au niveau de ce qu’ils viennent de faire », a déclaré Augustin Kabuya sans dévoiler l’essentiel de la décision. Celle-ci sera rendue publique après concertations avec la «hiérarchie du parti», a-t-il souligné.

En attendant, Augustin Kabuya, s’est lancé dans une diatribe cinglante contre les «gens avec qui nous marchons ensemble ». Une allusion claire au FCC. La formation de l’ancien président Joseph Kabila a voté massivement en faveur de la destitution de Jean Marc Kabund mettant, de ce fait, à nu, la fragilité de la coalition qui a permis aux deux camps de former un nouveau gouvernement et de diriger le pays.

«Nous les avons repêchés, voilà comment ils nous remercient », a regretté Augustin Kabuya. « S’il faut que tout arrive à cause de cet incident, alors tout arriva. ».