Par Siméon Isako

La pandémie du coronavirus continue sa propagation en République démocratique du Congo. Près de trois mois après l’apparition de la maladie, la RDC dépasse la barre de 3000 personnes contaminées.

Selon le rapport quotidien du secrétariat technique du comité multisectoriel, publié samedi, 83 nouveaux cas ont été confirmés dont 97 à Kinshasa et 7 au Kongo-Central.

Ces malades ramènent le cumul à 3049 cas confirmés depuis le début de la pandémie le 10 mars dernier.

Dans son bulletin du 30 mai, l’équipe du docteur Muyembe indique que 20 nouvelles personnes ont été guéries ramenant le nombre de guerisons à 448.

3 nouveaux décès ont toutefois été signalés. Le pays compte désormais 72 cas de personnes ayant perdues la vie suite à cette maladie.

Kinshasa reste la province la plus touchée par la pandémie avec 2761 cas.
Elle est suivie du Kongo-Central (189 cas). Le Nord-Kivu (43), le Sud-Kivu (28), le Haut-Katanga (21), l’Ituri (2) et le Kwilu (2), complètent le tableau.