Par Siméon Isako

La motion de défiance initiée par certains députés nationaux contre Aimé Ngoy Mukena, ministre de la défense et anciens combattants divise les membres de la commission défense et sécurité de l’assemblée nationale.

Dans une interview accordée à Top Congo ce week-end, le député national Juvenal Munubo, porte parole de la dite commission se dit surpris de l’initiative des certains députés contre  le ministre Aimé Ngoy.

Selon lui, cette façon de faire ne respecte pas la procédure et la pratique parlementaire.

 » Autre démarche parallèle à celle en cours c’est-à-dire pétition ou motion contre le ministre va à l’encontre du processus requis. Mais ceci n’engage que les initiateurs et non la commission défense et sécurité » a déclaré Juvenal Munubo avant d’appeler ses collègues à éviter toute précipitation dans leur démarche.

Le ministre de la défense nationale et des ancienciens combattants qui est de nouveau attendu à la commission défense et sécurité le 04 juin prochain pour démontrer la politique de son ministère dans la gestion de la sécurité du pays, avait lors de l’échange avec les membres de cette commission, répondu aux questions des élus nationaux en rapport avec l’insécurité qui sévit dans certains coins du pays.

Alors que ce nouveau rendez-vous se fait attendre, certains députés nationaux, élus de l’Est du pays ont initié une motion de défiance contre Ngoy.
Ces élus déplorent la « défaillance criante » de Aimé Ngoy Mukena quant à la gestion de la sécurité du pays.