Par CAS-INFO

La ministre du Travail, Nene Nkulu, a réagi vendredi la « rumeur » qui fait état de la non reconnaissance de son regroupement politique par la haute cour en faveur de l’aile Bahati Lukwebo. Selon elle, la cour constitutionnelle n’a rendu aucun arrêt en sa défaveur comme cela a été véhiculé par ses « détracteurs ».

«Une requête n’est pas un arrêt de la cour « , a tweeté Néné Nkulu qui dit garder le même état d’esprit qui leur a conduit à la victoire aux législatives en 2018 en accord avec le FCC.

L’ autorité morale de l’AFDC-A/FCC, qui s’est montrée inscrite dans la logique de constance vis-à-vis de Joseph Kabila, assure être loyale à ce dernier et aux engagements pris.

Toutefois, la ministre estime que la justice congolaise rendra bien son jugement le moment venu dans ce démêlé judiciaire qui l’oppose à Bahati Lukwebo.

Cette question qui reste pendante en justice, a été déjà tranchée par l’Assemblée nationale qui avait attribué la paternité du groupe parlementaire AFDC-A à Nene Nkulu. Mais le camp Bahati n’a pas jeté les armes et a fait recours à la justice pour obtenir gain de cause.